La série du mois : The Purge

Série Américaine
Première diffusion : 4 septembre 2018
Créateurs : James DeMonaco
Acteurs :
Gabriel Chavarria : Miguel Guerrero
Hannah Emily Anderson : Jenna Betancourt
Jessica Garza : Penelope Guerrero
Lili Simmons : Lila Stanton
Amanda Warren : Jane Barbour
Colin Woodell : Rick Betancourt
Lee Tergesen : Joe
Chaîne : USA Network
Année de production : 2018
Durée : 42/50min/episode
Genre : Horreur, Thriller
Ma note :  ★★★★

Dans un futur proche, les États-Unis sont gouvernés par les Nouveaux Pères Fondateurs. Pour maintenir un faible taux de chômage et de criminalité tout au long de l’année, le gouvernement a mis en place La Purge : Une période annuelle de douze heures consécutives, au cours de laquelle toute activité criminelle est permise. Chacun peut donc évacuer ses émotions négatives en réglant ses comptes, ou plus simplement en s’adonnant à la violence gratuite. La série suit plusieurs individus lors de cette soirée meurtrière.

Miguel est un marine dont les parents sont morts durant la première Purge. Il fait son retour en ville pour retrouver sa petite sœur, Penelope. Mais cette dernière a rejoint une secte adepte de la Purge. Il va donc tout mettre en oeuvre pour l’en sortir.

Jenna et Rick forment un couple d’activistes anti-Purge sur le point de rejoindre la haute société pour leurs permettre de financer un refuge mais pour cela, ils vont devoir tisser des liens avec l’élite pro-Purge, même si cela va à l’encontre de leurs valeurs. Mais le jeune couple semble également avoir un lien avec Lila, la fille de l’homme qui les reçoit et qui est également une activiste.

Jane est une professionnelle de la finance obligée de travailler le soir de la Purge. Mais quand son entreprise lui donne l’impression de vouloir l’empêcher d’évoluer, elle est obligée d’engager un assassin pour se défendre. La série suit également Joe, un homme masqué qui décide de sortir pour purger.

On retrouve dans la série les codes qui ont su réussir le premier film The Purge, sauf que cette fois forcément nous suivons non pas une seule famille mais plusieurs personnages.

Cependant, nous ne suivons pas de personnes qui vont participer à la purge ce que j’ai trouvé dommage, la série aurai pu exploiter cet angle de vu là, qui doit être particulièrement sanglant …

Le défi de cette série c’est de retracer ce qu’il se passe pendant ces 12 heures de Purge, pendant plusieurs épisodes sans que ça devienne profondément ennuyeux, un pari tenu pour les trois premiers épisodes en tout cas. Certains personnages ne sont pas très intéressants, selon moi (Miguel par exemple qui n’a pour seul but que de sauver sa soeur, il arrive sans encombre à éviter de se faire tuer ce qui défi les lois de la gravité des couteaux et autres mitrailleurs une nuit de purge).

Pour la plupart des acteurs, ceux-ci sont des inconnus, ou des fresques inconnus, hormis Monsieur Baldwin qui est une tête d’affiche, mais que l’on aperçoit à peine.

Malgré le bon jeu d’acteur de la série à mon avis ça va vite s’essouffler, alors qu’il y a clairement du potentiel. Mais la série se concentre sur des personnages larmoyants tel que Miguel et sa soeur encore une fois. Alors que c’est censé être une série d’horreur sanglante, où l’on pourrait aller beaucoup plus loin dans le genre d’Américain Horreur Story où nos peurs les plus profondes sont exploités par les producteurs de la série.

Je vous laisse avec le trailer de la série en anglais uniquement … désolé de VF dispo …

Publicités

La série du mois : Station 19

Série Américaine
Première diffusion : 1er mars 2018
Créateurs : Stacy McKee
Acteurs :
Jaina Lee Ortiz  : Andrea « Andy » Herrera
Jason George : Ben Warren
Grey Damon : Jack Gibson
Barrett Doss : Victoria « Vic » Hughes
Jay Hayden : Travis Montgomery
Okieriete Onaodowan : Dean Miller
Danielle Savre : Maya Bishop
Miguel Sandoval : Pruitt Herrera
Chaîne : ABC
Année de production : 2018
Durée : 42min/episode
Genre : Drame, Action
Ma note :  ★★★★

La série suit les membres d’une caserne des pompiers de la ville de Seattle : la station 19. Elle se concentre sur l’aspect de leur vie personnelle et professionnelle au sein de la caserne.

Cette série est le spin off de la série Grey’s Anatomy, dans la saison 14 de la série mère Ben Warren le mari de Miranda souhaite laisser tomber la médecine pour devenir pompier, et bien nous suivons donc la caserne dans laquelle Ben est affecté !

Je ne suis pas vraiment intéressée par l’univers des pompiers, j’ai donc débuté la série sans savoir que c’était un spin off cet été car je n’avais rien à me mettre sous la dent. Finalement c’est une belle découverte, la série présente seulement les pompiers de manière héroïque cependant … C’est vraiment dans le pur style américain patriotique de montrer un métier de cette façon. C’est quand même un beau métier il faut le reconnaître et à travers les épisodes on découvre que les pompiers ne combattent pas seulement le feu mais pleins d’autres choses !

A plusieurs reprises on peut apercevoir des personnages de la série Grey’s Anatomy, puisque les pompiers sont en lien avec des médecins également.

Je trouve le personnage de Ben absolument insupportable (oops) Andy est un peu tête à claque parfois mais globalement les personnages sont plus sympathiques, mais ne vivent vraiment que pour le job de pompier lol.

Je vous laisse le lien du trailer ici si vous souhaitez être convaincu en vidéo :

La série du mois : Reverie

Série Américaine
Première diffusion : 30 mai 2018
Créateurs : Mickey Fisher
Acteurs :
Sarah Shahi : Mara Kint
Kathryn Morris : Monica Shaw
Dennis Haysbert : Charlie Ventana
Sendhil Ramamurthy : Paul Hammond
Jessica Lu : Alexis Barrett
Chaîne : NBC
Année de production : 2018
Durée : 42min/episode
Genre : Drame, Thriller
Ma note :  ★★★★★

Mora Kint, une ancienne négociatrice spécialiste du comportement humain, est amenée à intervenir lorsque les testeurs et testeuses d’un programme de réalité virtuelle appelé Reverie tombent dans le coma et que leur esprit se retrouve piégé dans cette simulation.

J’étais en manque de série cet été et j’essaye en ce moment de pratiquer mon anglais et il se trouve que quand les sous-titres ne sont pas dispo, je regarde la série juste en VO.
C’est une série assez simple à comprendre dans le vocabulaire du coup c’est parfait pour mon entraînement !!

Alors pourquoi je vous la présente si c’est pas une super série ?

Parce que c’est quand une très bonne série de divertissement, les personnages sont attachants, intrigants pour certains, le concept est vraiment bien pensé aussi, bref c’est plutôt une bonne série, même si ça ne casse pas trois pattes à un canard.

Bon il faut qu’il y est de la conspiration dans toutes les séries américaines évidemment même si on pourrait laaaaaargement s’en passer, car là on ne comprend pas trop ou ils veulent nous emmener. C’est dommage !

Néanmoins on débranche son cerveau en revenant du boulot ou de l’école et on passe un bon moment devant Reverie

Je me dois quand même vous avertir, que je ne pense pas que la série est droit à une saison 2, du faite que le pitch est simple, et que c’est pas une série du feu de dieu, soyez donc prêt à n’avoir qu’une seule saison.

Je vous laisse avec le trailer en VO (uniquement) désolé mais la série vient de sortir et du coup elle n’est pas encore prévue pour le public francophone.

 

 

La série du mois : Castle Rock

 

Série Américaine
Première diffusion : 25 juillet 2018
Créateurs : Sam Shaw, Dustin Thomason
Acteurs :
André Holland : Henry Deaver
Melanie Lynskey : Molly Strand
Bill Skarsgård : le « Kid »
Jane Levy : Jackie Torrance
Sissy Spacek : Ruth Deaver
Chaîne : Hulu
Année de production : 2018
Durée : 42min/episode
Genre : Horreur psychologique
Ma note :  ★★★★★

Synopsis :

Dans la ville de Castle Rock, dans le Maine, un individu est retrouvé enfermé dans les sous-sols de la prison de Shawshank. L’aile de la prison où il a été trouvé étant fermée depuis longtemps, le « Kid » parait déboussolé et ne fait que mentionner le nom d’Henry Deaver, un avocat des condamnés à mort…

Je pense que c’est l’une des séries les plus attendues de l’été, une adaptation de Stephen King, vous n’êtes pas passé à côté, ce n’est pas possible !

Et si c’est le cas, ou que vous ne vous étiez pas penché dessus plus que ça, je vais tenter de vous convaincre de le faire !

On retrouve déjà pleins d’acteurs ultra connus, mais surtout des acteurs qui ont déjà joués dans des adaptations de Stephen King au cinéma ou dans des séries et rien que ça déjà, c’est pour moi un gros plus. Même si les acteurs inconnus peuvent être très talentueux cela va sans dire !

L’atmosphère de la série annonce la couleur dès le départ. Vous aller faire dans vos culottes ! L’ambiance sombre et angoissante est là, l’univers un peu glauque d’une petite ville des Etats-Unis, dans laquelle vous n’auriez sans doute pas l’idée de vous arrêter. Surtout si vous vous rendez compte qu’une prison est dans les parages !

Contrairement à beaucoup de séries, celle-ci prend son temps pour développer l’histoire, même si parfois on se demande où on veut nous emmener …

J’écris cet article alors que je n’ai vu que deux épisodes, c’est vous dire à quel point je suis bluffée ! En même temps c’est une production de J.J. Abrams (Lost, Westworld, Fringe,…) est-ce qu’on peut ne pas douter du talent de cet homme s’il vous plaît ?

Et voici le trailer de la série (En anglais uniquement désolé) attention cependant si vous souhaitez éviter les spoilers ne la regardez pas !

La série du mois : The Sinner

Série Américaine
Première diffusion : 2 août 2017
Créateurs : Derek Simonds
Acteurs :
Jessica Biel : Cora Tannetti
Bill Pullman : détective Harry Ambrose
Christopher Abbott : Mason Tannetti
Abby Miller : Caitlin Sullivan
Dohn Norwood : détective Dan Leroy
Chaîne : USA Network
Année de production : 2017
Durée : 42min/episode
Genre : Drame
Ma note :  ★★★★

Une jeune mère commet un assassinat sans savoir pourquoi. Un détective va chercher à déterminer l’origine de ses accès de violence en fouillant dans son passé.

Rien que le faite qu’il y est Jessica Biel … déjà j’avais la motivations pour commencer la série ! Mais en plus de ça, c’est une série de qualité, qui ne va pas trop vite (on le sait Hollywood ne peut s’empêcher parfois de fourrer pleins d’intrigue, d’actions, et ça n’a ni queue ni tête)

On découvre dans cette série chaque personnage qui a son lot de problèmes à résoudre. Ces petits secrets, parfois un peu (beaucoup) bizarre. Et nous avons des flashbacks de la vie de Coda, enfant.

Et d’ailleurs en parlant de sa famille on se dit qu’elle vraiment pas de chance … Pauvre Cora, elle part déjà dans la vie avec un bon lot de connerie ou de bondieuseries qui lui pollue le cerveau … la pauvre quoi !

Le détective qui enquête sur l’assassinat que commet Cora, est lui aussi pleins de mystères. Et il est vraiment touchant, si j’avais des problèmes avec la justice, j’aimerais bien qu’il m’aide. Ce type est vraiment doué dans son job et il ne se laisse pas décourager !

Je vous laisse le trailer de la série en VO uniquement (désolé)

La série du mois : Atypical

Série Américaine
Première diffusion : 11 aout 2017
Créateurs : Robia Rashid
Acteurs :
Keir Gilchrist : Sam
Jennifer Jason Leigh : Elsa
Michael Rapaport : Doug
Brigette Lundy-Paine : Casey
Amy Okuda : Julia
Chaîne : Netflix
Année de production : 2017
Durée : 32min/episode
Genre : Drame, Comédie
Ma note :  ★★★★

Sam est un jeune autiste de 18 ans. En quête d’indépendance, il cherche une petite amie et se questionne sur la normalité.

C’est grâce à un conseil d’Alexis du blog Les tests d’Alex, que j’ai regardé cette série. Elle me tentait bien quand elle est sortie mais sans plus … Et puis finalement je me suis laissé tenter.

Comme toujours dans les séries Netflix on sent la qualité, elles sont souvent engagés, peu importe qu’il faille choquer, on dit les choses. Contrairement aux séries des chaînes abc par exemple ou l’univers est aseptisé un peu trop moralisateur … (Coucou The Fosters)

Je ne connais pas du tout l’univers de l’autisme, et j’ai bien aimé découvrir le point de vue d’un autiste, même si on ne sait pas si c’est vrai ou si la série en fait trop … Difficile de savoir comme pense un autiste, et si il y a un degré d’autisme …

On constate dans la série que la thérapeute et toute la famille de Sam, souhaite qu’il s’intègre dans la société, et lui même se questionne sur le faite d’être « normal » hors je pense que c’est une question à laquelle personne ne peut répondre … Car un ne guérit pas de l’autisme, demande t’on à un sourd d’entendre ou à un muet de parler ? Et la série s’articule sur le faite que Sam devrait réagir comme « les autres » …

On constate également que la mère de Sam est une maman poule, un poil névrosée, qui n’ose pas vivre, et qui se complaît dans les tâches ménagères de la maison. On le voit bien dans un épisode (le 3eme il me semble) ou elle propose aux membres de la famille qu’elle ramène quelque chose du centre commercial puisqu’elle y va, chacun va l’ignorer complètement et vaquer à ces occupations.
Alors je me pose une question est-ce que le faite d’avoir un fils autiste l’avait poussée à faire taire ces envies de femme pour laisser la place à sa vie de mère ?

Je vous laisse le trailer Français de la série ^^ N’hésitez pas à me dire si vous aimez cette série ou si elle vous fait envie !!

 

La série du mois : Lethal Weapon

Série Américaine
Première diffusion : 21 septembre 2016
Créateurs : Matt Miller
Acteurs :
Damon Wayans : Roger Murtaugh
Clayne Crawford : Martin Riggs
Jordana Brewster : Dr Maureen « Mo » Cahill
Keesha Sharp : Trish Murtaugh
Kevin Rahm : Capitaine Brooks Avery
Chaîne : Fox
Année de production : 2016
Durée : 42min/episode
Genre : Drame, Policier
Ma note :  ★★★★

Roger Murtaugh, un policier vétéran cardiaque, fait équipe avec Martin Riggs, ancien Navy SEAL, dans les rues de Los Angeles. Le second, traumatisé par la mort de sa femme enceinte, a des tendances suicidaires l’amenant sans cesse à repousser ses limites et à prendre des risques insensés pour mettre les criminels hors d’état de nuire.

Le duo, bien qu’improbable, est efficace mais leurs aventures finissent souvent par des dégâts financiers importants au grand dam de leur capitaine, Brooks Avery. Le Docteur Maureen Cahill, psychiatre de la police, suit Riggs afin de l’amener à se confier sur ses sentiments.

Comme vous l’aurez compris, c’est bien une adaptation de la série de film « L’arme Fatale »  également appeler en anglais « Lethal Weapon ».

Moi qui adore les films, forcément j’ai commencé la série, … sans penser que ça pouvait être une série de qualité cependant … Et bien que nenni !!!

On retrouve dans la série, ce qui a fait le succès des films, un acteur charismatique, qui endosse le rôle du flic un peu cinglé, qui se jette dans les situations dangereuse, avec beaucoup humour. Et le flic sérieux, un peu peureux mais avec un grand coeur !

L’u net l’autre vont s’aider à dépasser les blocages qu’ils ont dans leurs vies de policier de Los Angeles.

La série recèle de très bons acteur qu’on a pu croiser dans de nombreuses séries, et forcément ça attire les téléspectateurs, je pense à Hilary Burton et Damon Wayans par exemple !!

Je vous laisse un petit traire en VOSTfr juste là :

 

Alors connaissez vous la série ? Qu’en pensez-vous ?

 

 

 

La série du mois : Being Human

 

Série Britannique
Première diffusion : 18 février 2008
Créateurs : Toby Whithouse
Acteurs :
Lenora Crichlow Annie Clare Sawyer, une fantôme
Russell Tovey : George Sands, un loup-garou
Aidan Turner : John Mitchell, un vampire
Chaîne : BBC Three
Année de production : 2008
Durée : 52min/episode
Genre : Fantastique, Science-Fiction
Ma note :  ★★★★★

L’histoire suit trois colocataires dans la trentaine qui tentent de vivre une vie normale bien qu’ils aient chacun quelque chose de particulier : il y a George qui est un loup-garou, John un vampire et Annie un fantôme.

Je ne crois pas vous avoir déjà parlé d’une série Britannique auparavant … (Shame On Me) Et donc je viens vous parler de Being Human version UK (car les Américains ont également fait un remake de la série avec les mêmes personnages très ressemblants) datant de 2008.

Mitchell et George travaillent dans un hôpital et décident de devenir colocataire pour se rapprocher du centre, des lieux branchés et avoir une vie sociale. Les deux jeunes hommes vont donc emménager dans une charmante petite maison. Ils vont avoir la surprise, de découvrir que la maison est hantée par le fantôme d’Annie la locataire d’avant. Les trois êtres surnaturels vont tenter de vivre une vie normale et ennuyeuse, chose bien difficile compte tenu de la nature de chacun.

Je crois qu’il n’y a pas un seul personnage qui m’a agacés dans cette série, on se met à la place de chacun d’entre eux … Et on évite les clichés du genre les vampires n’aiment pas les loup-garous, on voit que Mitchell et George sont proches, et tente de s’aider mutuellement.

Un peu comme dans Charmed ou trois soeurs cohabite avec des caractères bien trempés, on retrouve un peu cette douce folie dans Being Human.

George à un grand sens de l’humour, c’est le plus sensible des trois. Annie est à la fois douce et forte et de part sa condition elle devra comprendre pourquoi elle est toujours là. Mitchell est le beau vampire ténébreux, qui lutte contre sa nature.

Je vous propose la bande annonce de la série en VO uniquement (Oops désolé)

Ces séries qui ont moins de 2 Saisons mais que j’ai adoré

Bonjour les petits chouchou,

Aujourd’hui, on parle des séries qui n’ont pas marché mais qui pourrait avaient un truc !

51mbmm2lczl

En 2009, dans le Wyoming, une trentaine d’enfants génétiquement modifiés, dotés de facultés physiques et intellectuelles surhumaines, tentent de s’échapper de Manticore, un complexe militaire visant à produire des super-soldats. Douze enfants parviennent à s’enfuir, les autres sont repris. Le colonel Lydecker se lance à la poursuite des fugitifs.

Dix ans plus tard, les États-Unis sont devenus un pays du tiers-monde, à cause d’une impulsion électromagnétique due à une explosion nucléaire provoquée par une attaque terroriste, qui a détruit l’ensemble de leurs systèmes informatiques. Dans ce monde en ruines, l’une de ces enfants évadés, nommée X5-452 et surnommée Max, est toujours recherchée par Lydecker.

Max s’efforce de survivre tout en recherchant ses frères, qui comme elle, ont subi des modifications génétiques les dotant de pouvoirs surprenants.

Dark Angel
2 saisons de 21 épisodes de 42 minutes
Diffusion : 2000 – 2002

Je ne sais pas vous mais moi j’adorais regarder la trilogie du samedi quand j’étais gamine et cette série passais donc le samedi soir, tout comme Charmed, Buffy ou encore Angel.

J’adorais Jessica Alba que je trouvais vraiment super belle, et puis l’univers post apocalyptique m’a toujours beaucoup plu alors forcément comme Max avait des « pouvoirs » c’était vraiment super cool.

30564

La troisième série de la franchise Stargate est basée sur la découverte et l’utilisation du neuvième chevron de la porte des étoiles.

Lors d’une attaque de la base, le professeur Nicolas Rush voit sa dernière chance de composer l’adresse à neuf chevrons et réussit, grâce au jeune Eli Wallace, à ouvrir un vortex stable. Les survivants débarquent sur le Destinée, un vaisseau ancien qui aurait servi à explorer les frontières de l’univers tout en suivant la trajectoire d’un premier vaisseau servant à disséminer des portes des étoiles dans l’univers. La planète abritant la base Icare est détruite durant l’attaque, ce qui les isole de la Terre.

Situé à plusieurs milliards d’années-lumière de la Terre, dirigé par le colonel Everett Young et le professeur Nicolas Rush, le groupe hétérogène des rescapés tente alors de survivre sur le vaisseau, dont la plupart des systèmes sont vétustes et peuvent lâcher à tout moment. Une panne du système de renouvellement de l’air apparaît ainsi quelques heures après leur arrivée.

Stargate Universe
2 saisons de 20 épisodes de 42 minutes
Diffusion : 2009 – 2011

J’adore la Stargate SG1 et Atlantis donc c’est sans surprise que j’ai commencé à regarder le 3eme Spin off proposé la franchise.
Cependant vous n’avez pas vraiment besoin de vous être tapé les 10 de la série originale « Stargate SG1 » pour comprendre le concept ^^ (Heureusement pour vous)

J’aime beaucoup l’univers très dark de la série, là ou SG1 jouait beaucoup sur l’humour, le seul personnage qui fait un peu d’humour est le personnage d’Eli Wallace. Mais l’ambiance oppressante d’être sur un vaisseau est vraiment sympa à voir à l’écran, les tensions qui peuvent survenir du à des gens enfermé trop longtemps rappel parfois « Loft Story »

Si vous aimez ce genre de série vous pouvez regarder The Expanse ou encore Dark Matter.

limitless

Brian Finch découvre le pouvoir incroyable de la drogue NZT, la même que celle prise par Eddie Morra. Brian se voit bientôt forcé de collaborer avec l’agent Rebecca Harris du FBI. Ensemble, ils vont tenter de résoudre des affaires épineuses où les capacités spéciales de Brian seront bien utiles.

Limitless
1 saison de 22 épisodes de 42 minutes
Diffusion : 2015 – 2016

Je trouvais le concept vraiment sympa, une série policière qui à l’aide d’un consultant un peu barré psychologiquement quand il est sous NZT. On avait un bon casting en plus … Mais la mayonnaise n’a apparemment pas pris …

1fffd88e8c808af5badcfa2609f53855

Pour réaliser son rêve de devenir avocate et quitter Memphis et sa mère alcoolique, Marti Perkins est contrainte de rejoindre les Hellcats, la légendaire équipe de cheerleaders de l’université locale, afin d’obtenir une bourse d’études dont dépend de son avenir.

La jeune femme se retrouve alors propulsée en pleine compétition ; la coach des Hellcats étant déterminée à accéder aux championnats nationaux.

Hellcats
1 saison de 22 épisodes de 42 minutes
Diffusion : 2010 – 2011

Cette série je la trouve légère et sympathique et pourtant ça traite de sujets importants (l’alcoolisme, la prison, la pauvreté, …ect)
N’ayant pas spécialement adhéré au concept High School Musical, j’étais quand même contente de retrouver Ashley Tisdale, dans le rôle de la meneuse des Hellcats.
On avait aussi droit à des chansonnettes dans la série puisque le rôle d’Alyson Michalka, Marti jouait de la guitare et se débrouillais pas mal du tout à la guitare.

D’ailleurs Je vous invite à aller jeter un petit coup d’oeil sur le net au groupe Aly & AJ (Le groupe Aly Michalka qu’elle forme avec sa soeur) elles font de la pop musique plutôt sympathique.

cat_3594

Un an après la mort de son fils, une chirurgienne se voit proposer par un milliardaire atteint d’une tumeur au cerveau incurable, d’enquêter sur une vie possible après la mort. Ayant elle-même subi une expérience de mort imminente, le docteur Tyler décide d’accepter cette mission qui la renverra forcément à ses propres questionnements et doutes face à ses principes scientifiques.

Proof
1 saison de 10 épisodes de 45 minutes
Diffusion : 2015 – 2015

Le personnage un peu froid de Jennifer était un peu irritant au début et puis on s’aperçoit que sous la surface se trouve une femme un peu fragile et qui s’accroche à la réalité et aux preuves scientifiques plus que tout.

Au final même si la série était courte et qu’on n’a pas vraiment la réponse à la question « Qu’y a t’il après la mort » on passe un excellent moment à suivre les pas de cette chirurgienne qui enquête sur les cas intéressants de patients ayant eu une expérience de mort imminente.

show_439_thumbforvideopanel

Bridget, ex-toxicomane, assiste à un meurtre dans le club de striptease où elle travaille, témoin-clé dans le procès contre Bodaway Macawi, elle est placée sous protection policière, Bridget panique et prend la fuite le matin du procès.

Elle part à New York, dans l’East Hampton, où vit sa sœur jumelle Siobhan. Fâchées depuis plusieurs années, lors des retrouvailles, Siobhan se suicide.

Bridget, unique témoin de cette scène, voit là une occasion de s’en sortir. Elle décide alors de prendre l’identité de sa défunte sœur afin d’échapper au FBI et aux représailles de son ancien patron libéré sous faute de preuves.

Bridget découvre que sa jumelle a aussi de nombreux secrets. Très vite, elle se rend compte que la vie de Siobhan n’était pas aussi parfaite qu’elle l’avait imaginée. Lorsque Bridget se fait agresser, elle réalise que prendre la personnalité de Siobhan est tout aussi dangereux que la vie à laquelle elle essaye d’échapper. Il semble que sa sœur n’avait pas que des amis.

Ringer
1 saison de 22 épisodes de 45 minutes
Diffusion : 2011 – 2012

C’est étonnant de voir que Sarah Michelle Gellar est capable de jouer n’importe quels rôles avec brio. Elle pas de tueuse de vampire à droguée et parfaite housewife dans cette série.

Je n’ai pas trop compris que cette série n’est pas eue du succès, on y voit Sarah Michelle tantôt tendre, angoissée, ingénieuse, machiavélique, …ect
Et le tout dans un décor soigné de riche fortunée à Manhattan, dans une ambiance mystérieuse ou règne de nombreux secret ou il lui faudra revenir un masque pour paraître une qu’elle même.

Voilà, je suis sûr d’avoir oublié des séries qui me sont chères ça fait déjà pas mal quand.

N’hésitez pas a me dire quelles sont vos séries annulées que vous adorez, peut être qu’on à les mêmes ^^

La série du mois : Colony

Dans un futur proche le monde est dirigé par des extraterrestres. Will Bowman est un père déchiré entre résister ou coopérer avec l’occupant alors qu’il tente de retrouver son fils qui est quelque part de l’autre côté du mur qui divise Los Angeles.

colony_s2_castandinfo_cover_2880x1260

Série Américaine
Première diffusion : 2016
Créateurs : Carlton Cuse, Ryan Condal
Acteurs :
Josh Holloway : Will Bowman
Sarah Wayne Callies : Katie Bowman
Amanda Righetti: Maddie Kenner, sœur de Katie
Peter Jacobson : Alan Snyder
Chaîne : USA Network
Année de production : 2016
Durée : 42 mn/épisode
Genre : Science-Fiction
Ma note :  ★★★★

colony-poster-3

Cette série en est déjà à la saison deux actuellement, et je vous avoue que quand j’ai regardé le pilot, j’étais comme une dingue, j’attends la sortie avec une impatience fébrile et ce premier épisode est incroyablement prenant.

Et puis surtout Josh Holloway et Sarah Wayne Callies, c’est 2 acteurs avec une carrière impressionnante que l’on a pu retrouver dans Lost, pour l’un et The Walking Dead Pour l’autre.

Autant vous dire que je suis heureuse qu’elle n’est pas juste une pauvre saison car le public ne suis pas.

Il y a beaucoup de mystère (peut être un peu trop …) les personnages transpire la filouterie, et on sert les fesses et on se dit « il ne va pas y arriver, c’est pas possible … »

Les effets spéciaux et visuel sont de très bonne qualité, malgré l’ambiance assez noire, les plans sont très lumineux, on a l’impression d’être à Los Angeles avec la famille Bowman.

Je regrette juste le mystère qui entoure ces fameux envahisseurs, c’est un peu « relou » mais bon … chaque série à son défaut.

colony01

Sinon j’ai tenté de vous chercher une Bande Annonce en français ou en VOSTfr … Impossible de mettre la main dessus, malgré le faite que la série à maintenant 2 ans …

Voici donc le TRAILER de la season 1 diffusé lors du Comic CON de 2015