Le film du mois : Rock’n Roll

Film Français
Première diffusion : 15 Février 2017
Réalisateur : Guillaume Canet
Scénariste :
Guillaume Canet
Acteurs :
Guillaume Canet
Marion Cotillard
Année de sortie : 2017
Durée : 2h03
Genre : Comédie
Ma note :  ★★★★★

Guillaume Canet, comédien de 43 ans, se remet en question le jour où, sur un plateau de tournage, sa jeune partenaire à l’écran lui dit qu’il n’est plus un objet de désir pour les femmes de la jeune génération. La raison ? Sa vie de famille bien rangée avec Marion Cotillard, son fils Lucien, sa maison de campagne, sa passion pour les chevaux. Guillaume comprend qu’il faut tout faire pour changer cette image ringarde et plus vraiment sexy.

Les films avec Guillaume Canet en général, c’est pas ma tasse de thé, trop sérieux, trop triste, trop engagés … Bref y a toujours un truc qui ne me plaît pas !

Mais là, c’était une comédie, et la bande annonce m’avais bien plu, je me suis donc lancé à l’abordage de ce film … Et qu’est-ce que j’ai pu rire !!!

Guillaume est dans l’autodérision totale, il n’hésite pas à se singer lui même tout comme Marion qui endosse le rôle de l’actrice qui est tellement dans son rôle qu’elle devient son personnage ! C’est à mourir de rire !

Il y a également pas mal de tête connues qui sont dans le film, sans pour autant avoir une grosse scène … comme par exemple Johnny Hallyday, que je trouve toujours très bon comme acteur, tout comme ça femme Laetitia qui est très douée ^^

Le film n’hésite pas à parler du mal être chez les acteurs et ce qu’ils sont prêts à faire pour avoir des rôles, et comme on est dans une comédie forcément, il y a du grimage dans l’air.

Publicités

Le film du mois : The Blind Side

Film Américain
Première diffusion : 20 novembre 2009
Réalisateur : John Lee Hancok
Scénariste :
 John Lee Hancok
Acteurs :
Sandra Bullock : Leigh Anne Tuohy
Tim McGraw : Sean Tuohy
Kathy Bates : Madame Sue
Quinton Aaron : Michael « Big Mike » Oher
Lily Collins : Collins Tuohy
Jae Head : Sean « S.J. » Tuohy, Jr.
Année de sortie : 2010 (France)
Durée : 2h09
Genre : Drame
Ma note :  ★★★★★

Plongée dans l’univers du football américain. Au Tennessee, Michael Oher, un jeune noir américain pratiquement illettré, trouve sa voie grâce à l’amour de sa famille adoptive et à son talent pour le football.

Michael Oher ne sait pas ce qu’avoir une famille veut dire, les rues et la banlieue de Memphis sont les seules choses que cet adolescent de 16 ans connaît vraiment. Demeurant dans un quartier aisé, la famille de Leigh Anne Tuohy ignore tout de ce genre de vie, mais lorsque leurs chemins se croisent, Michael devine qu’il a peut-être trouvé un foyer. Leigh Anne contactera ensuite un professeur particulier pour lui et au bout de 6 mois de travail acharné, il décrochera haut la main son diplôme. Cette rencontre bouleversera leurs vies et il sera considéré comme le troisième enfant de la famille malgré la couleur de sa peau et son origine pauvre.

Ce film inspiré d’une histoire vraie, raconte leur rencontre et la transformation de Michael en vedette de football américain.

Rien qu’en regardant la bande annonce pour la mettre dans cet article, j’ai eu la larme à l’oeil … Vous devez le savoir maintenant, je suis pas du style à m’émouvoir sur le premier chaton venu ! (Bon si, exception faite pour les chatons)

Je ne suis pas familière avec l’univers du football américain, néanmoins ça dégouline tellement de bons sentiments, et quand on sait que c’est une historie vraie en plus, franchement on regarde le film avec de grands yeux émerveillés.

Un grand bonhomme complètement paumé croise la route d’une riche mère de famille qui est touché par le destin de Big Mike.

Une grosse morale bien chrétienne à l’américaine, très politiquement correct quoi, c’est bien le seul point noir du film à mes yeux, mais bon on sait qu’outre atlantique il y a de vraie famille, avec une vraie foi comme la leur, donc on laisse couler …

 

Le film du mois : Le fondateur

Bonjour à vous ^^

J’aime beaucoup Mac Donald’s c’est un fait … même si je n’y vais plus très souvent du faite que mon organisme aime de moins en moins la junk food …

Donc forcément quand un biopic est fait sur le sujet … je me suis dit « Oh my god »

128537

Film Américain
Première diffusion : 28 décembre 2016
Réalisateur : John Lee Hancock
Scénariste :
Robert D. Siegel
Acteurs :
Michael Keaton : Raymond « Ray » Kroc
Nick Offerman : Richard « Dick » McDonald
John Carroll Lynch : Maurice « Mac » McDonald
Laura Dern : Ethel Fleming, la femme de Ray
Linda Cardellini : Joan Smith
Année de sortie : 2016
Durée : 1h51
Genre : Biopic
Ma note :  ★★★★

Synopsis :

En 1954, Raymond « Ray » Kroc vend des machines à milk-shake dans le Missouri quand une commande importante l’emmène en Californie, à San Bernardino. Il y fait alors la rencontre des frères Richard « Dick » et Maurice « Mac » McDonald.

Ils sont les propriétaires et concepteurs d’un restaurant de restauration rapide révolutionnaire : « McDonald’s ». Ils en ont fait le contre-modèle absolu du drive-in : rapide, efficace, peu coûteux, familial. Kroc convainc alors les deux frères de franchiser leur concept et de lui confier cette responsabilité. Échaudés par un premier échec dans ce domaine, les frères McDonald acceptent à condition de signer un contrat qui leur donne le contrôle entier sur toutes les évolutions ou tous les changements proposés par leur nouvel associé.

Reparti dans l’Illinois où il réside, Ray Kroc développe rapidement la franchise. Les désaccords stratégiques et commerciaux se multiplient entre lui et les deux frères, tandis que son contrat l’empêche de tirer des revenus substantiels de ses activités. Ray Kroc met alors au point une stratégie lui permettant d’augmenter significativement ses gains et se débarrasser de ses deux associés.

heading
Le vrai Ray Kroc, celui qui à propulsé Mac Donald’s

Quand j’ai démarré le film, je ne savais pas trop à quoi m’attendre …

Et bien ça retrace simplement le début l’histoire des restaurants Mac Donald’s puisque ce n’est pas Ray Kroc qui en est à l’origine mais bel et bien Dick & Mac Mc Donald je ne sais pas si le film enjolive les choses ou si il passe sous silence d’autres faits….

En tout cas on découvre comment à l’époque les « Drive In » étaient, c’est un petit peu comme si on avait le pied dans le passé, à sentir l’odeur des frites avec un goût de milkshake à la fraise dans la bouche …

J’ai toujours aimé les biographies, les biopics qui font la lumière sur la partie méconnue des célébrités, et bien là c’est la chaîne de restaurants qui est sous les projecteurs, et j’ai adoré en savoir plus !!!

krktn
Ray Kroc Vs Michael Keaton

C’est Michael Keaton qui interprète le rôle du fondateur « Ray Kroc » et on peut dire qu’il l’interprète vraiment très bien. Il nous fait sentir toute la passion et l’intensité de Ray, qui s’échine à vendre différents produits, avant de découvrir le mode de fonctionnement révolutionnaire pour l’époque, des frères McDonald.

dplmc

Bon aller maintenant je vous ai bien vendu le truc, si il vaut faut quelque chose pour vous décider, voici la bande annonce ^^

Le film du mois : Arès

ares

Film Français
Première diffusion : 23 novembre 2016
Réalisateur : Jean-Patrick Benes
Scénariste :
Jean-Patrick Benes
Acteurs :
Ola Rapace : Arès
Micha Lescot : Myosotis
Thierry Hancisse : Coach
Hélène Fillières : Altman
Ruth Vega Fernandez : Anna
Année de sortie : 2016
Durée : 1h26
Genre : Science Fiction
Ma note :  ★★★★

Présentant un futur dystopique, le film se déroule dans le Paris de 2035. La France connait alors un chômage massif, un climat de violence et de révolte et l’État a été racheté par des sociétés privées.

Des combats télévisés très violents accaparent une partie de la population et le dopage y est légal.

Le personnage principal Arès est un ancien combattant vivant de petits-boulots, notamment au sein de la police, jusqu’à ce que sa sœur soit arrêtée.

C’est l’affiche encore une fois qui m’a fait regarder le film.
Car je savais seulement que c’était un film français … et les films Français de science fiction qui plus est, c’est rare, surtout quand c’est de qualité lol

J’ai été vraiment surprise par la qualité du film, non mais vraiment !!! Ola Rapace alias  Arès est excellent et c’est un peu grâce à lui que le film se fait d’ailleurs ^^

J’aime beaucoup le personnage de Myosotis, c’est vraiment la fraicheur incarnée du film, le touche d’humour, le petit plus du film !

L’ambiance sombre et apocalyptique du film est un vrai plus pour moi, j’adore ce genre de film ou on est plongé dans un futur proche ou la déchéance règne et ou on est heureux de retrouver son petit chez soi cosy, c’est un vrai dépaysement !

c8_ihbhxsaexcah

Vous pouvez me suivre sur Vodkaster ICI.

Et enfin je vous poste la bande annonce pour vous faire une idée ^^

Le film du mois : Carole Matthieu

Bonjour mes choupets,

Aujourd’hui c’est la journée de la cinéphilie sur le blog. On se retrouve donc autour du film Carole Matthieu un film Français (Oui je vous présente un film Français moi l’anti franchouillarde lol)

carole2bmatthieu2baffiche2b800

Film Français
Première diffusion : 20 novembre 2016 (Arte) & 7 décembre 2016 (En salle)
Réalisateur : Louis-Julien Petit
Scénariste :
Louis-Julien Petit
Acteurs :
Isabelle Adjani : Carole Matthieu
Corinne Masiero : Christine Pastres, la DRH
Ola Rapace : Revel, Le flic
Année de sortie : 2016
Durée : 1h27
Genre : Drame
Ma note :  ★★★★

Synopsis :

Carole Matthieu, médecin généraliste, a choisi d’être médecin du travail pour donner un sens à sa vie et son travail.

Elle s’épuise à dénoncer, sans être entendue, les conditions de travail des employés d’un centre d’appel.

Trois suicides dans l’entreprise vont susciter l’attention des médias et provoquer une enquête.

carole-matthieu-2-tt-width-1600-height-1067-fill-0-crop-0-bgcolor-eeeeee

J’ai voulu voir le film grâce à l’affiche qui est assez mystérieuse avouons le, et aussi car Isabelle Adjani jouait dedans, non pas que se soit mon actrice favorite mais en général elle joue dans de très bons films ^^
Je ne savais donc pas le synopsis que j’ai lancé le « Play » du film …

Ayant travaillé plusieurs années en centres d’appels, ça m’a fait bizarre de voir l’environnement d’un centre d’appel ou l’on croise des zombies qui ont peur de leur manager, et qui ont tellement peur de perdre ce job qu’ils refusent des arrêts maladie.

J’avoue qu’au boulot l’ambiance était parfois stressante mais pas au point ou le montre le film (après peut-être ai-je eu de la chance …) en tout cas dans ce centre d’appel les gens sont clairement psychologique faible et évolue dans un monde ou ont les enfoncent un peu plus qu’ils ne le sont.

J’ai beaucoup aimé le rôle d’Isabelle Adjani, je ne m’attendais pas du tout au retournement de situation qui se produit au milieu du film, j’étais vraiment choquée et ensuite tout c’est enchaîné assez vite et je me suis dit wahou heureusement que tu n’es pas à la Méridem (l’entreprise dans laquelle les employés bossent)

Le film à tellement eu un gros impact sur moi que j’en ai parlé à des collègues qui sont encore en centre d’appel ^^

Comme toujours je vous laisse la bande annonce si vous souhaitez avoir un aperçu du film :p

Le film du mois : Passengers

Hello les cinéphiles,

On se retrouve pour la 2 ème fois pour la nouvelle catégorie du blog, Le film du mois !!

Au cas ou vous ne sauriez pas ou si vous êtes un nouveau venu ici, la catégorie « film » remplace la catégorie « lecture » qui a désormais un blog nommé Melle Cup Of Tea Bouquine ou vous retrouvez les bouquins qui passent entre mes mains !!

Donc n’hésitez pas à me suivre là bas aussi :p

Aller Stop la pub et passons un peu à notre sujet du jour, le film Passengers que j’ai adoré ❤ ❤

317680

Film Américain
Première diffusion : 28 décembre 2016
Réalisateur : Morten Tyldum
Scénariste :
 Jon Spaiths
Acteurs :
Jennifer Lawrence : Aurora Lane
Chris Pratt : Jim Preston
Michael Sheen : Arthur
Laurence Fishburne : Gus Mancuso
Année de sortie : 2016
Durée : 1h58
Genre : Science Fiction
Ma note :  ★★★★★

Synopsis :

Le Starship Avalon est un vaisseau spatial faisant route vers une lointaine planète colonisée. À son bord, plus de 5 000 passagers sont en sommeil dans des capsules d’hibernation, pour ce voyage d’une durée de 120 ans.

L’un des tubes connait un problème et réveille son occupant, Jim Preston, 90 ans trop tôt. Il découvre qu’il est le seul passager éveillé.

Poussé par l’ennui et la solitude, il va se prendre d’affection pour une femme encore endormie, Aurora Lane. Il va aussi découvrir que le vaisseau court un grave danger et que la vie des milliers de passagers est entre ses mains…

is-it-hot-in-here-jennifer-lawrence-and-chris-pratt-get-super-sexy-in-space-for-passeng-934638

J’adore les histoires de science fiction, forcément j’aime beaucoup les histoires qui se passe dans des vaisseaux spatiaux, donc forcément … oui je sais vous êtes très surpris j’ai adoré le film Passengers bien sur lol.

J’avais aimé Alien, justement pour ce point, seul dans un vaisseau, et i lia falloir trouver le moyen de survivre. Dans Passengers, c’est un peu la même chose mais en beaucoup plus « Fancy » puisque tout est très high tech, toutefois on nous fais bien sentir que Chris Pratt est très malheureux seul…

Mais oui, les chéris, un homme seul dans un grand vaisseau se morfond et deviens vite fous, sans une présence féminine, le mâle à besoin d’une blonde et alors qu’il se promène au supermarché il en voit une superbe et il décide donc de réveiller la belle au bois dormant.

Bon, la trame est un peu misogyne hein, il faut bien l’avouer, si on met de côté se point là. Le duo Jennifer Lawrence & Chris Pratt est très bon, et il y a une excellente dynamique entre eux.

Les rebondissements font en sorte qu’on se demande comment ils font pour pas voir qu’il y a un truc qui ne va pas sur le vaisseau, et on se demande comment ils vont faire pour remédier à ce (petit) problème !!

Les scènes sont vraiment superbes, le décor est vraiment beau, on alterne entre salons, restaurant chic et vaisseau très moderne futuriste. Les scènes du vaisseau sont aussi superbes.

C’est ce que l’on nomme simplement un blockbuster les ami(e)s, le scénario est cousu de fil blanc et la romance quasi évidente, mais on ne peut s’empêcher de sauter à pied joint dedans.

Je vous propose le trailer du film, mais je vous déconseille fortement de la regarder (ben oui voyons elle nous propose la Bande Annonce et on peut pas la regarder elle est débile ou quoi ?) Si vous êtes du genre à ne pas aimer les spoilers ben voilà 2min23 ou on voit quasiment le film …

Bref je vous laisse avec votre conscience pour la regarder (ou pas)

Le film du mois : Premier Contact

Hello les poussins,

On se retrouve pour la nouvelle catégorie du blog, qui vient remplacer les chroniques littéraires que je faisais avant, puisque comme vous le savez maintenant, un blog sera entièrement dédié à ces chroniques sur les livres que j’ai lus ^^

Et donc la nouvelle catégorie du blog est donc pour les films. Et je pense que Fabien d’Escape To Culture sera aux anges d’être à l’origine de la demande de cette nouvelle catégorie, puisque depuis plusieurs mois, il me soufflait l’idée.

Donc surtout n’hésitez pas à me dire si ça vous plaît et si vous souhaitez que je rajoute certaines choses dans les prochains articles 😉

Et donc on débute par le film « Premier Contact » qui m’a vraiment bouleversée !!!

premier_contact

Film Américain
Première diffusion : 3 octobre 2016
Réalisateur : Denis Villeneuve
Scénariste :
Eric Heisserer
Acteurs :
Amy Adams : Louise Banks
Jeremy Renner : Ian Donnely
Forest Whitaker : Colonel Weber
Tzi Ma : Général Shang
Année de sortie : 2016
Durée : 1h56
Genre : Science Fiction
Ma note :  ★★★★★

Synospsis :

Douze mystérieux vaisseaux extraterrestres apparaissent subitement à différents endroits du monde, stationnés à quelques mètres au-dessus du sol ou de l’océan.

L’armée américaine les surnomme « coques » à cause de leur forme singulière (oblongue et lisse).

Les buts des extraterrestres et le choix des sites échappent à toute logique humaine, l’experte en linguistique Louise Banks est donc recrutée par l’armée pour établir le contact et, surtout, connaître leurs buts.

421608

Voilà un film qui m’a vraiment pris aux tripes, car bien qu’on ne soit pas dans le « m’as-tu-vu-Hollywoodien » avec de grosses punchlines de fou et ont des têtes d’affiches qui balancent leurs « jokes » à qui mieux-mieux …
Premier Contact est un film qui se déroule sans chichis, tranquillement qui fait son bonhomme de chemin et arrivée à la fin on se dit Wahou, mais c’est énorme !!!

Car contrairement à beaucoup de film de Science Fiction ou d’extraterrestres, le film invite à comprendre le monde et ce qui nous entoure et à décrypter les signes, plutôt qu’à atomiser quelques méchants aliens venu juste pour dégommer de l’humain et se faire des cures dents en os d’humains. On a là un film basé sur la réflexion et la psychologie dont le mystère vous happe et déconnecte totalement du monde réel pour 1h et 56min.

Bref c’est un Blockbuster certes, mais pas un blockbuster bling-bling et ça, mes poussins, c’est rare !!

arrival

Voici la Bande Annonce du film en Français :

premier-contact