Mon Bullet Journal de Juillet 2020

Bonjour, bonjour,

Voici mon bullet journal du mois de juillet, qui a une ambiance très nineties, avec jeux d’arcades :p

90785652_10222066732360572_1432294610222186496_n

Mood trackers qui sont les mêmes que tout au long de l’année :

  • Lecture (Entre lire 2 pages ou 100 peut importe)
  • Film (Voir un film)
  • Instagram (Pour voir combien de fois je poste de photos sur Instagram)
  • Stress (Pour savoir si je suis souvent stressée au cours du mois)
  • Pas de fatigue (Pas besoin d’en dire plus :p)
  • Au lit à 10h30 (J’essaye vraiment de respecter mes heures de sommeil)
  • Finir une série (Une saison de série)
  • Finir un livre
  • Découvrir un titre / un album
  • Regarder 1 ou plusieurs vidéos Youtube
  • Lire 1 ou plusieurs articles/chroniques
  • Rangement (j’essaye de garder les choses organisés)
  • Démarrage d’une série (saison)
  • Démarrage d’un livre

90356363_10222066732200568_341129108924661760_n

Et enfin ma dernière page pour faire le bilan de mes lectures du mois, j’ai fait un jeu Tetris c’était trop drôle à faire lol

90246249_10222066732400573_3489030516995260416_n

Et voilà pour mon mois de juillet, et vous ça donne quoi ?

Youtube ma nouvelle Télévision #7 (Spécial Asie) CHOC

Hello, hello,

Pendant le confinement j’ai regarder pleins de vidéos, je me suis intéresseé à pleins de choses et de fil en aiguilles, je suis tombée sur des vidéos qui parlait de K-Pop (Qui parle des dessous de la K-Pop justement). J’ai été très choqué d’apprendre que la Corée et le Japon, que je pensais être des pays respectueux, avait des façons de faire absolument incroyable !!

Je vais vous mettre les vidéos dans l’ordre ou je les aient vu et vous comprendrez peut-être mon cheminement … aka l’horreur !

  1. Les idoles au Japon (mais apparement c’est pas mieux en Corée)

 

2. Former K-Pop Idol (Ft Crayon pop) Vidéo en Anglais pas de sous-titres français

 

3. Confessions of a black former K-Pop Trainee Vidéo en Anglais pas de sous-titres français

 

4. Les hosts (ne tombez pas dans le piège)

 

5. Meet the number 1 Hostess in Japan Vidéo en Anglais pas de sous-titres

Ma playlist Revival

Hello les gens,

Sauf si vous étiez dans une grotte vous avez dû vous rendre compte que le pays a été bloqué en confinement pendant presque 2 mois …

Historique !!!! Puisque personne ne pouvait sortir de chez soit de fin mars à mi-mai … Il a bien fallu s’occuper, moi j’avoue que le temps ne me paraissait pas long, du coup ! Pourquoi ? Car j’ai mis à jour ma bibliothèque iTunes et donc mon iPod, j’ai donc enregistré mes vieux CD pour les mettre sur iTunes et j’ai donc redécouvert pleins de chose !

J’ai donc rajouté environ 2000 titres dans mon cher et tendre iPod Classic et je vais vous en proposé quelques uns ici

We used to be friend – The Dandy Warhols – ECOUTE ICI
Ironic – Alanis Morissette – ECOUTE ICI
Tu seras – Emma Daumas – ECOUTE ICI
Perdono – Tiziano Ferro – ECOUTE ICI
Say say say (Waiting 4 U) – HI_TACK – ECOUTE ICI
Don’t stop movin’ – S Club 7 – ECOUTE ICI
Murder on the dance floor – Sophie Ellis Bextor – ECOUTE ICI
The reason – Hoobastank – ECOUTE ICI
Tombé pour elle – Pascal Obispo – ECOUTE ICI
Case of the ex – Mya – ECOUTE ICI
Lift me up – Moby – ECOUTE ICI
Maneater – Nelly Furtado – ECOUTE ICI
Nolwenn Ohio – Nolwenn Leroy – ECOUTE ICI
Nothing in this world – Paris Hilton – ECOUTE ICI
Ms. Jackson – Outkast – ECOUTE ICI
Dragostea din tea – O-Zone – ECOUTE ICI
This love – Maroon 5 – ECOUTE ICI
Lucky star – Superfunk – ECOUTE ICI
Je me sens si seul – Marc Lavoine – ECOUTE ICI
The way we are – Timbaland – ECOUTE ICI

Et vous ? Vous écoutiez quoi il y a 10, 15, 20 ans ?
Faites moi découvrir de nouveaux sons !!

Dégustation du thé Les Rennes de Noël

Hello ^^

Aujourd’hui je reviens vous présenter un que j’adore, bien que le nom laisse penser à un thé de Noël, je ne trouve pas qu’il ait un goût de Noël, je crois n’avoir jamais essayé un thé dans lequel il y a de la pêche (c’est une erreur) car c’est vraiment une agréable découverte pour moi !

98607441_10222748416842258_5848421993044508672_n

Ce qu’en dit la marque : Dispo ICI

Que serait Noël sans les fameux Rennes de Noël ?
& surtout.. sans de bons caramels bien gourmands!
A défaut d’en manger, buvez les!  Une création gourmande qui se déguste tout au long de la journée.
Un thé aux notes fruités de pêche & une petite touche de caramel. Cela vous donne un thé plein de pep’s.

Ingrédients : Thé vert de Chine Sencha, thé noir Assam Inde du Sud, thé vert China Gunpowder, arôme naturel, fleurs de souci, pêche, caramel (sucre, arôme naturel). 

Ce thé je l’ai commandé à la sortie du confinement, j’étais toujours en télétravail cela dit et je n’ai jamais autant consommé de thé que pendant cette période, forcément il faut bien remplir à nouveau le placard à thé n’est-ce pas ? Et j’ai donc choisi les best-sellers dans la boutique d’Infinitea et on peut dire que je ne peux qu’être d’accord avec toutes les personnes qui ont achetés et aimés les Rennes de Noël !

Au nez, ce thé est très fruité et il me fait beaucoup pensé à l’été d’ailleurs, pas d’odeur forte qui pourrait faire penser à des odeurs un peu chimiques.

Au goût, on retrouve c’est rondeur du fruit qui nous fait penser au soleil, un arôme chaud et la citation, le thé est un câlin dans une tasse prend donc tout son sens avec celui-ci !

On peut aussi le consommé en thé froid d’après le site, je ne l’ai pas encore tenté de cette façon là mais je ne doute pas que se soit un excellent thé glacé !

Site : https://infiniandtea.com

 

Mon Bullet Journal de Juin 2020

Hello, Hello,

Les mois passent et nous voici déjà en juin et il est temps de vous dévoiler mon bullet journal de Juin.

Un mois pleins de couleurs chaudes toujours à l’aquarelle (Ouai j’avoue je suis fan d’aquarelle en ce moment :p).

90283161_10222066728000463_9013043760338042880_n

Les mood crackers sont les mêmes, tout comme mes semaines d’ailleurs 😉

90748286_10222066727160442_8961154959059976192_n

Et enfin ma page pour le bilan de mes lectures du mois est vide mais, j’ai fait un petit truc à l’aquarelle dont je suis plutôt fière sachant que je ne sais pas hyper bien dessiner lol

90248739_10222066727600453_9188994633286287360_n

Et voilà pour mon mois de juin ^^

 

Film : I am mother

Film Australie
Première diffusion : 25 janvier 2019 (Festival de Sundance USA)
Réalisateur : Grant Sputore 
Scénariste :
Michael Lloyd Green
Acteurs :
Clara Rugaard  : Fille
Hilary Swank : Femme
Année de sortie : 2019
Durée : 1h53
Genre : Dystopie, Science-fiction
Ma note :  ★★★★★

Depuis sa naissance, une adolescente est élevée par un robot « Mère » jusqu’à ce qu’une inconnue venant de l’extérieur pénètre dans le bunker automatique et détruise les plans futurs de *La Mère* pour *Fille*

Un excellent film de science-fiction qui met en scène une IA bien plus intelligente qu’on ne se l’imagine, le tout dans un huis-clos au sein d’une station qu’on pense souterraine.

Moi qui adore, la science-fiction, les mondes en ruine et les intelligences artificielles, j’étais aux anges. On découvre donc un droïde qui s’occupe d’un nouveau né, puis d’une adolescente, puis l’humanité n’est plus (rien que ça, ça m’a vendu du rêve). On suit donc l’évolution de cet être humain qui pense et agit avec ses émotions contrairement à l’IA.

Je trouve que le film fera partie des excellents films à la manière de Gravity, qui met en scène que très peu de personnage, ou le suspens est vraiment intense et le scénario ultra bien travaillé qui traite son sujet à la perfection.

A travers ce film, on nous pose des colles sur l’éthique, est-ce bon ou mauvais, est-il judicieux d’aller dans cette direction et sinon dans quelles directions aller … Il faut savoir être neutres sans trop apriori pour savoir I am mother, qui sort clairement du cadre hollywoodien habituel où l’on sait qui est le bon et la brute et le truand, et s’il n’y en avait pas ?

Je vous laisse donc avec la BO que je ne vous conseille pas de regarder pour avoir la surprise lors du visionnaire du film 😉

Documentaire : Taylor Swift Miss Americana

Première diffusion : 31 janvier 2020 (NETFLIX)
Réalisateur : Lana Wilson
Année de sortie : 2020
Durée : 1h26
Genre : Documentaire musical
Ma note :  ★★★★★

Taylor Swift se dévoile non seulement en tant qu’artiste, mais aussi en tant que femme exploitant l’incroyable puissance de sa voix.

Des documentaires sur des artistes qui nous ouvrent les portes des coulisses d’une tournée, de leur maison, ou autres j’en ai vu, mais là j’avoue que j’ai été particulièrement touché par cette chanteuse qu’on croit tous connaître.

On a tous (ou presque) cette impression de voir une petite fille sage, gentille qui respecte les règles et qui fait ce qu’on lui dit, mais depuis quelques années Taylor casse un peu cette image, pour s’exprimer plus librement et surtout donner de la visibilité à des causes qui lui sont chères comme par exemple Le mariage pour tous, ou son avis sur la politique lors des élections en cours lors du tournage.

C’est un documentaire où l’artiste se montre sans fards, qui expose son ressentit sur sa situation en tant que personne, mais aussi artistique et comment fonctionne les deux ensembles.

On constate que Taylor au cours de sa carrière a changé de style musical, je pense que c’était sans doute pour amorcer le changement de l’industrie musicale qui vend un peu moins bien et donc pour coller aux attentes du plus grand nombre, il n’empêche que ce virage à 180° degrés est une grande réussite !

On l’a voit écrire, composer, essayer des mélodies, dans les coulisses des concerts ou encore réagissant à des situations qui se sont passées au court de sa vie, ce documentaire est vraiment intéressant même si l’on n’écoute ou n’aime pas sa musique.

Et il ne me reste que vous laisser voir le trailer (en VO uniquement, désolé) :

Film : Les Traducteurs

Film Français
Première diffusion : 23 novembre 2019 (République Tchèque)
Réalisateur : Régis Roinsard
Scénariste :
Romain Compingt, Daniel Presley, Régis Roinsard
Acteurs :
Lambert Wilson : Éric Angstrom, l’éditeur
Alex Lawther : Alex Goodman, le traducteur anglais
Olga Kurylenko : Katerina Anisinova, la traductrice russe
Riccardo Scamarcio : Dario Farelli, le traducteur italien
Sidse Babett Knudsen : Helene Tuxen, la traductrice danoise
Eduardo Noriega : Javier Casal, le traducteur espagnol
Anna Maria Sturm : Ingrid Korbel, la traductrice allemande
Frédéric Chau : Chen Yao, le traducteur chinois
Maria Leite : Telma Alves, la traductrice portugaise
Année de sortie : 2020
Durée : 1h45
Genre : Thriller
Ma note :  ★★★★★

Le dernier tome de la série littéraire à succès Dedalus, du mystérieux auteur Oscar Brach, est sur le point de sortir. Neuf traducteurssont avant cela rassemblés pour travailler dans le secret absolu sur la traduction du texte en français dans leur langue respective (anglais, allemand, russe, portugais, danois, mandarin, espagnol, grec et italien). D’horizons différents, ils vont devoir vivre reclus dans un luxueux bunker situé sous un manoir en France, pour éviter toute fuite. Le très strict éditeur Éric Angstrom leur interdit tout contact avec l’extérieur. La sortie de ce roman est pour lui un enjeu financier colossal. Cependant, bien que les traducteurs soient confinés depuis trois semaines, les dix premières pages du roman vont être dévoilées sur Internet. Alors que tout le monde se demande d’où vient la fuite, le hackerexige une énorme rançon pour ne pas dévoiler le reste du roman.

Enfin un excellent film, oui j’avais du mal à découvrir de très bons films depuis quelques mois. Vous savez ces films qui vous scotchent tellement ils sont passionnant et bien j’ai eu mon compte avec Les traducteurs !

Il y a un suspens de dingue qui ne fait que s’accentuer grâce au jeu d’acteur de Lambert Wilson, on sent son personnage perde pied et se noyer peu à peu dans ce mystère suffocant qui bénéficie d’un scénario très original.

J’ai appris que Régis Roinsard avait eu l’idée du scénario grâce à la traduction d’Inferno de Dan Brown, qui s’est déroulé un peu dans des conditions similaires (Vols et morts en moins bien entendu).

Je suis tombé sur plusieurs articles autour de la traduction du livre de Dan Brown, Inferno. Douze traducteurs internationaux avaient été enfermés dans un bunker en Italie pour traduire son dernier roman. Ce qui m’a interpellé et fasciné, c’est qu’un produit culturel nécessite qu’on le protège comme s’il s’agissait de pierres précieuses. À partir de là m’est venu le célèbre « Et si… », propre à la genèse de toute fiction: « Et si le livre était volé, piraté malgré toutes les précautions prises ? Et si on demandait une rançon pour ne pas le publier sur le Net ? » J’avais mon sujet ! »
Crédit – Allociné

J’aime beaucoup le fait qu’il y ait des acteurs internationaux, c’est toujours très intéressant ce mélange de culture dans un film et le fait que ça soit un film français en plus j’ai trouvé absolument génial. J’ai aussi adoré le fait que ça soit un huit clos, l’ambiance est vraiment hyper particulière ❤

Je vous laisse avec la bande annonce du film 😉

 

Mon Bullet Journal de Mai 2020

Hello, Hello,

Me voici de retour pour vous présenter mon bullet journal du mois de mai. Il ressemble beaucoup à avril en terme de couleur puisqu’on est toujours dans les tons de bleus.

81644258_10221206172727119_8450622976952369152_n

Comme à chaque fois les mood crackers ne changent pas … je suis bien avec donc je laisse chacune d’entre eux.

80883567_10221206173087128_7217409863360446464_n

Mes semaines sont exactement les même qu’en avril du coup ^^

En revanche j’avais oublié pour la mois précédents de faire de la place pour des citations ou mes lectures du mois, c’est donc chose faite pour le mois de mai :p

90098636_10222046118645242_8458607600328507392_n

Et vous ça donne quoi votre bullet journal si vous en avez un ?

Mon Bullet Journal d’Avril 2020

Hello,

Voici mon bujo d’avril, rien de très difficile, j’ai tenté de faire un pattern, mais je me suis trompée comme vous l’aurez vu donc ça rend quand même plutôt pas mal mais je n’ai pas continué pour ne pas que ça se voit plus.

80523635_10221206170767070_3417486463606980608_n

Les mood crackers ne changent toujours pas d’un mois sur l’autre. Je trouve ça chouette d’avoir su trouver les crackers qui me correspondaient dès le début.

Et pour les semaines, on reste dans le soft avec mes semaines mises en forme à l’aquarelle. rien de bien dur à faire pour le coup mais ça rend plutôt pas mal 😉

80954602_10221206170927074_8515542743366238208_n

Et voilà pour mon bujo d’avril, et vous ça donne quoi ?