Film : Tootsie

Film Américain
Première diffusion : 1982
Réalisateur : Sydney Pollack
Scénariste : 
Larry Gelbart, Murray Schisgal
Acteurs :
Dustin Hoffman : Michael Dorsey / Dorothy Michaels
Jessica Lange : Julie Nichols
Teri Garr : Sandy Lester
Année de sortie : 1982
Durée : 1h57
Genre : Comédie romantique
Ma note :  ★★★★★

Michael Dorsey, acteur exigeant sur le déclin, désespère de décrocher à nouveau un rôle. Sans trop y croire, il décide alors de se créer une nouvelle personnalité : il sera Dorothy Michaels, une femme dotée d’une forte personnalité. Or son déguisement va non seulement lui permettre de jouer dans une série télévisée, mais même lui attirer un vrai public de fans. Si ce nouveau statut n’est pas pour lui déplaire, il se trouve bientôt confronté à un dilemme difficile : comment avouer à sa collègue Julie Nichols, qui a fait de lui sa confidente, qu’il est en réalité un travesti amoureux d’elle ?

Du plus loin que je me souvienne j’ai toujours adoré le film Tootsie depuis mon plus jeune âge, je ne l’avais pas revu depuis plus de dix ans et j’ai à nouveau découvert le film récemment et mon dieu que j’ai rigolé.

Dustin Hoffman enfile donc le costume de Dorothy Michaels une femme avec un fort caractère qui va pousser à faire évoluer les mentalités, un rôle absolument magistral, il va donc vivre se qu’expérimentent les femmes et se rebeller contre les diktats de la société, Hoffman fait briller Dorothy avec tellement d’intelligence qu’on en oublie presque que c’est un homme qui se cache sous cette jolie perruque rousse.

Les dialogues sont travaillés et ne sont pas juste là pour faire rire ou mettre nos personnages dans de drôles de situations, ils dénoncent, ils pointent du doigts et mettent dans le mille à travers les mots de la pétillante Tootsie, que les téléspectateurs de la série médicale dans laquelle elle joue, vont idolâtrer.

Le casting est absolument incroyable, Dustin Hoffman dans le rôle de Tootsie est bien entendu le petit diamant du film mais on n’oublie pas Jessica Lange qui est éblouissante dans le rôle de mère célibataire et comédienne, Bill Murray qui tient le rôle de l’ami blasé qui doit vivre avec l’obsession de Michael Dorsey, Teri Garr dans le rôle de la fille prête à tout pour une mec qui ne s’intéresse pas à elle et enfin le magistral agent de Michael Dorsey alias Sydney Pollack lui-même, qui doit supporter un acteur au caractère absolument invivable mais au talent immense.

Le film est donc drôle mais on est quand même très loin de l’humour salace ou lourd que l’on peut retrouver dans les comédie du genre, je pense notamment à Mrs Doubfire (dont la sortie était en 1987) que j’avais trouvé drôle aussi, mais dans le sens parodique …
Ici, le film à une analyse particulière de la féminité que l’on ne retrouve pas ailleurs et je trouve que Dustin est un génie qui sait jouer absolument tout type de rôles.

Enfin le thème du travestissement n’est pas traiter avec dérision ni de façon grotesque, on peut donc remercier non seulement Hoffman mais également Pollack le réalisateur mais aussi les deux scénaristes Gelbart & Schisgal qui ont rendu Tootsie crédible et surtout qui ont fait d’un film une histoire culte qui n’a pas vieillie d’un poil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s