Le film du mois : Darkest minds : Rebellion

Film Américain
Première diffusion : 8 Août 2018
Réalisateur : Jennifer Yuh Nelson
Scénariste : 
Chad Hodge d’après la saga de Alexandra Bracken
Acteurs :
Amandla Stenberg : Ruby Daly
Harris Dickinson : Liam
Miya Cech : Zu
Mandy Moore : Cate
Skylan Brooks : Charles « Chubs »
Patrick Gibson : Clancy Gray
Gwendoline Christie : Lady Jane
Année de sortie : 2018
Durée : 1h44
Genre : Science-Fiction
Ma note :  ★★★★★

Dans un futur proche, la plupart des enfants ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent pour la société, et parqué dans des camps. Ruby, l’une des plus puissantes d’entre eux, parvient à s’en échapper pour rejoindre un groupe de jeunes en fuite à la recherche d’un refuge. Rapidement, cette nouvelle « famille » réalise que fuir ne suffira pas dans un monde où les adultes au pouvoir les ont trahis. Ils vont mener une rébellion, unissant leurs pouvoirs pour reprendre le contrôle de leur avenir…

Je trouve que ça manquait un peu en ce moment. Un film de super héros sans prétention du genre Marvel pour pas les nommer. Où les ado découvrent les pouvoirs qu’ils ont, dans un monde un peu dystopique. Etant donné que les sagas du style Hunger Games, The Maze Runner ou encore Divergente sont terminées, je suis contente de retrouver un univers de ce genre là, à travers The Darkest Minds.

J’ai en revanche pas trop compris pourquoi l’épidémie ne tuait que les enfants et ceux qui n’étaient pas morts avaient des pouvoirs … Pourquoi ? Mystère c’est peut-être un détail à découvrir dans les livres.

La détection des pouvoirs est un peu « facile » on ne sait pas comment le gouvernement arrive avec des logiciels et machines qui sont capables de les détecter mais notre héroïne passe entre les mailles du filet car c’est une orange, comment est-il possible que d’autres oranges n’ai pas eu la même idée, ou opportunité ? Là encore on ne sait pas trop donc on ferme les yeux sur les incohérences et on apprécie les brutes qui jouent les tyrans avec nos futurs super héros.

J’aurais aimé que le début soit plus développé, peut-être que dans les livres c’est développé de la même manière, mais pour le coup j’aurais aimé avoir plus d’info. Mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier le film loin de là.

Tout au long du film Ruby Daly, notre orange nous fait rencontrer les personnages qui vont être au centre de l’histoire dans les prochains volets, car on sent bien que dans ce premier film les choses commence à peine à se mettre en place. Et la fin est un énorme cliffhanger (je trouve) sur ce qu’il va se passer ensuite)

Et enfin la bande annonce en français est juste en dessous :

Publicités

2 réflexions sur “Le film du mois : Darkest minds : Rebellion

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s