La série du mois : Insatiable

 

Série Américaine
Première diffusion : 10 août 2018
Créateurs : Lauren Gussis
Acteurs :
Dallas Roberts : Bob Amstrong Jr.
Debby Ryan : Patty Bladel
Christopher Gorham : Bob Barnard
Erinn Westbrook : Magnolia Barnard
Kimmy Shields : Nonnie Thompson
Michael Provost : Brick Amstrong
Alyssa Milano : Coralee Amstrong
Chaîne : Netflix
Année de production : 2018
Durée : 42min/episode
Genre : Comédie, Drame
Ma note :  ★★★★

Pendant plusieurs années, Patty Bladell a été harcelée, moquée, ignorée et sous-estimée à cause de son apparence physique et de son poids. Un soir, alors qu’elle se défend contre un sans abri qui se moque d’elle, Patty se prend un coup violent au visage et passe plusieurs semaines à l’hôpital, obligée de se nourrir uniquement de produits liquides, ce qui change fortement son physique.

Aujourd’hui, elle répond aux critères de beauté définis par la société, mais Patty n’est pas heureuse et est énervée que les gens changent de comportement avec elle suite à sa perte de poids. Elle décide alors de trouver un moyen de faire payer ceux qui lui ont fait du mal.

Bob Armstrong, un avocat dont le rêve est de coacher des filles pour des concours de beauté, lui trouve du potentiel et décide de la prendre sous son aile en tant que cliente pour la faire devenir l’une des reines de beauté du pays. Ce qui ne laisse pas Patty indifférente.

Néanmoins, Bob ignore à quel point la rage de Patty est profonde : jusqu’où est-elle prête à aller pour se venger et qui va être victime de sa terrible vengeance ? Car pour la jeune fille, la vengeance est un plat qui se mange très froid.

Sous la légèreté du sujet « La fille nouvellement mince qui se venge » se lance dans les concours de beauté, la série insatiable traite de pleins de sujet plus ou moins grave. On passe de l’homosexualité à la boulimie, la jalousie, voir même les meurtres… (ouhhhh lol).

Une série que l’on a du mal à mettre dans une case, tellement elle regorge de pleins d’univers différents.

Patty nous ressemble tout en étant radicalement différente, elle nous décomplexe de nos propres problèmes, tout en pointant du doigt les défauts que nous aussi nous avons.

Il est agréable de constater que ce n’est pas parce que les filles sont belles, qu’elles ont confiance en elles et qu’au fond la confiance en soi ne s’obtient pas avec un joli physique, mais avec un travail sur soi-même à base d’échecs que l’on fini par dépasser.

J’ai beaucoup aimé que la série se passe dans le sud des Etats Unis ou l’accent est très prononcé, si vous regardez la série en VO comme moi,  c’est assez drôle de voir Alyssa Milano avec cet accent du Sud, tout en cultivant cette image du paraître de la maîtresse de maison parfaite !

Et enfin je vous laisse la bande annonce de la série juste ici 😉

 

Publicités

4 réflexions sur “La série du mois : Insatiable

  1. Je suis restée perplexe face à cette série. Une partie de moi à complètement adoré le côté wtf de cette série qui part dans tous les sens et la personnalité de Patty qui en cesse jamais de nous surprendre. Une autre trouve que c’est justement du décousu-recousu mal ficelé. Le côté inattendu de cette série est sa force et sa faiblesse, à mon avis.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s