Film : Spoiler Alert

Film Américain
Première diffusion :  2 décembre 2022
Réalisateur : Michael Showalter
Scénariste :
 David Marshall Grant, Dan Savage
Acteurs :
Jim Parsons : Michael Ausiello
Ben Aldridge : Kit Cowan
Sally Field : Marilyn Cowan
Bill Irwin : Bob
Année de sortie : 2022
Durée : 1h52
Genre : Drame
Ma note :  ★★★★★

Adaptation des mémoires du journaliste Michael Ausiello, récit des onze mois passés entre le moment où son compagnon s’est vu diagnostiquer un cancer en phase terminale, et le décès de ce dernier.

Si j’ai lancé le visionnaire du film c’est clairement pour Jim Parson, car je ne savais pas de quoi ça parlait et je ne savais pas non plus que c’était un drame, je pensais que c’était un film de Noël (quand on voit l’affiche on peut s’y tromper). C’est finalement un très beau film, à la fois tendre et touchant !

Je trouve que le film à des airs du film Philadelphia dans lequel jouait Tom Hanks dans les années 90. Il y a la même sensation de douceur et à la fois dans destin absolument tragique. On suit également un couple homosexuel, sauf qu’il ne s’agit pas de la maladie du SIDA. Oui on peut qualifier ça de mélodrame gay ;).

Basé sur l’histoire vraie de Michael Ausiello et de son livre publié en 2017, l’équipe du film a su donner au film ce petit truc en plus qui fait d’un bon film, un film excellent. L’histoire de Michael nous parait crédible sans pour autant être trop larmoyante. Elle sonne juste. Même les petits détails un peu risibles car un poil fantaisistes nous font rire, mais ne paraissent pas too much.

Evidemment Jim Parsons est excellent dans son rôle et Ben Aldridge que je ne connaissais pas du tout en tant qu’acteur est également très convaincant. Les deux acteurs ont une réelle alchimie et rendent Spoiler Alert vraiment mignon. Malgré un synopsis lourd de sens, c’est un film divertissant et très drôle.

Cependant, n’oubliez pas la boite à mouchoirs, car la force du film c’est la partie bouleversante de celui-ci, un homme se tient au côté de l’homme qui l’aime jusqu’à son dernier souffle (et non ce n’est pas un spoiler bande de vilains, s’est dit les premières scènes 😉 )

Playlist pour bien démarrer 2023

Bonjour,

Et oui sur ce blog on fait un article tous les 36 du mois maintenant ^^

Et je reviens donc avec une petite playlist

Overprotected (Jon Mikael Neon Remix)Lien vers la vidéo

Un remix sympathique dans une ambiance année 80. j’adore le titre déjà à la base mais je trouve que ça lui donne une ambiance vintage de film de science fiction des années 80 lol

What Do You Want feat. Matt BloydLien vers la vidéo

Je crois que c’est une musique libre de droit que j’avais repéré dans une video YouTube de Sandrea, et j’ai flash dessus. C’est un tube pop-rock ^

You Don’t Go To Parties – Lien vers la vidéo

J’avais un peu oublié le groupe depuis quelques années, mais là depuis la sortie de l’album ça tourne un peu en boucle ^^

Dancing’s done – Lien vers la vidéo

Un titre pop-électro comme on les aime. Parfait pour danser dessus en boite ou sous la douche !

Lavender Haze – Lien vers la vidéo

Vous n’avez pas pu passer à côté de la sortie du nouvel album de Taylor Swift ^^ Et pour moi c’est encore une fois un carton car j’écoute tout l’album et c’est la musique parfaite pour écouter en lisant !!

Grapefruit – Lien vers la vidéo

Encore un titre qui sonne très electro des années 80-90. Tove Love sait très bien créer des ambiances punchs dans ce modo là ^^

29 – Lien vers la vidéo

Un titre rock n’ roll que nous propose Demi Lovato, je craque complètement !

JawsLien vers la vidéo

Un titre poppy d’un groupe que j’aime beaucoup qui fait des titres pop radio friendly

Haul chez Sainthé

Hello, Hello,

Une chose à savoir c’est que si vous acheté 4 sachets le cinquième est offert, pour ma part je n’ai pas acheté mes sachets en même temps et donc je n’ai pas bénéficié de la promo.

Lapacho (Tisane) – Dispo ICI

Notre qualité provient de l’écorce interne de l’arbra nommé Lapacho-Técoma. Il est très homogène et son goût est très doux. Sans caféine et avec très peu de tanin, l’usage est de le plonger dans l’eau froide et de le faire monter à 100° pendant 5 minutes puis de le laisser infuser pendant 20 minutes hors du feu. Il apporte de nombreux bienfaits pour l’organisme. Les guérisseurs de l’empire Inca prescrivaient fréquemment l’utilisation du Lapacho aux multiples vertus thérapeutiques.

Gourmandise du Sultan (Thé noir) – Dispo ICI

Goût de poire et de pâtisserie orientale, Thé très gourmand et harmonieux

Ho ! Ho ! Ho ! C’est Noël ( Thé noir) – Dispo ICI

Ingrédients : Thé noir de Ceylan (86%), morceaux de cannelle, arôme,amandes effilées, morceaux de pomme, morceaux de vanille.

Vanille (Thé noir) – Dispo ICI

Ingrédients : Thé noir (95%), morceaux de vanille (5 %), arôme.

Et enfin une tasse (dont je ne me souviens plus le nom)

J’ai goûté tout les thés et tisane et (pour une fois) je suis ravie de constater que je n’ai pas de déception. Ils sont tous très bons !!
Dites-mois si vous souhaitez un article plus détaillé pour ses thés là ^

FILM : The Noel Diary

Film Américain
Première diffusion :  24 novembre 2022
Réalisateur : Charles Shyer
Scénariste :
 Charles Shyer, Richard Paul Evans, Rebecca Connor
David Golden
Acteurs :
Justin Hartley : Jacob Turner
Barrett Doss : Rachel
Bonnie Bedelia :  Ellie
James Remar : Scott Turner
Essence Atkins : Noel Hayden
Année de sortie : 2022
Durée : 1h40
Genre : Romance, drame
Ma note :  ★★★★☆

Jake Turner, auteur de best-sellers, rentre chez lui à Noël pour régler la succession d’une mère avec qui il entretenait des relations distendues. Il découvre alors un journal intime qui pourrait bien l’éclairer sur son histoire et sur celle de Rachel, une jeune femme intrigante lancée dans sa propre quête. Ensemble, ils entreprennent d’affronter leur passé pour se découvrir un avenir qu’ils ne soupçonnaient pas.

C’est pour moi LE film de Noël à ne pas louper cette année !!!

L’histoire tient la route, elle est crédible et surtout extrêmement bien joué.

Le ton est un peu plus dramatique et sérieux par rapport aux autres téléfilms de Noël qui peuvent être cosy et humoristiques.

Les deux acteurs principaux comme je vous le disait ont réussit à emporter leur personnages vers une prestation plus pointues que pour un bête téléfilm et c’est aussi là où réside la qualité de ce film ! J’aurais bien vu le film sortir en salle, il aurait eu totalement sa place. Contrairement au film de Lindsay Lohan qui est par exemple proposé sur la même plateforme et qui pourtant n’a pas la même qualité de scénario, de décor, ect (Même si c’est un ravissement de la retrouver dans un film !!).

On pourra très certainement regarder The Noel Diary dans plusieurs années sans que celui-ci ai pris une ride.

Et j’ai été aussi agréablement surprise de ne retrouver que des acteurs connus avec une carrière plus qu’honorable dans ce téléfilm, gage de qualité selon moi ^^

De plus, le film arrive a être touchant et émouvant sans pour autant qu’il y ait des enfants dans l’histoire (en general dans les téléfilms de Noël c’est toujours un peu le même schéma, un papa veuf et une working girl qui se retrouve dans un petit village et pouf l’amour s’en mêle). Ici l’histoire se passe à Noël mais ce n’est pas le centre de l’histoire et laisse donc toute la place à une intrigue dramatique.

Le trailer pour achever de vous convaincre : (En vo)

Youtube ma nouvelle Télévision #13

Bonjour à tous,

Il me semble que ça fait longtemps que j’en ai pas fait de Youtube ma nouvelle Télévision et je vais vous faire découvrir les nouvelles vidéos sur Youtube que j’ai le plus apprécié ^

  1. Une vidéo du grand JD qui fait le focus sur un problème de société je pense (le manque d’organisation des villes pour empêcher le vol de nourriture de la part des ours) le point positif c’est qu’on voit des ours dans la vidéo !

2. Si vous allez en Nouvelle Zélande, je pense que cette vidéo peut vous intéresser et éviter accessoirement d’avoir une facture de téléphone énorme !

3. J’ai moi-même remarqué un matraquage de pub sur YouTube dernièrement et la vidéo de Note Bene fait bien écho à ça ^^

4. J’aime déjà beaucoup les vidéos de Ludovic B et celle-ci sur la nouvelle chaîne collective Declic ne fait pas exception à la règle. Sur les planisphères ^^

5. Encore une vidéo de MusicFeelings sur Eminem cette fois-ci. Un chanteur que j’écoutaispas mal plus jeune, et je ne savais pas qu’il avait autant grossit le truc sur sa mère …

Film : Event Horizon le vaisseau de l’au-delà

Film Américain
Première diffusion :  janvier 1992
Réalisateur : Paul W. S. Anderson
Scénariste :
 Philip Eisner
Acteurs :
Laurence Fishburn : le capitaine Miller
Sam Neill : le docteur William Weir
Kathleen Quinlan : Peters
Joely Richardson : le Lieutenant Starck
Richard T. Jones : Cooper
Jack Noseworthy : Justin
Année de sortie : 1997
Durée : 3h25
Genre : Science Fiction
Ma note :  ★★★★☆

2047. Le vaisseau spatial « Lewis & Clark » s’apprète à regagner sa base quand l’équipage reçoit l’ordre de gagner la station Daylight pour embarquer le physicien William Weir, avec lequel il doit repartir en direction de Neptune. Quelques années plus tôt, Weir avait conçu un engin spatial révolutionnaire capable de se déplacer plus vite que la lumière mais qui disparut corps et biens aux abords de Neptune. La mission du « Lewis & Clark » consiste à repérer l’epave de l' »Event Horizon », à déceler les causes de sa mysterieuse avarie et à récuperer les éventuels survivants.

Avant toutes choses on est bien loin du blockbuster tel qu’on le connais ! C’est plus un assez bon nanard on va dire.

Et oui le film datant de 1997, il a parfois pas très bien vieilli, mais il reste quand même tout à fait acceptable visuellement.

Le casting est en béton armé, il a littéralement QUE des têtes d’affiches, Sam Neil était l’acteur du moment ça c’est clair, pour les autres je ne sais pas si leur carrière avait décollé ou non à l’époque.

Les acteurs maîtrisent sur le bout des doigts les personnages qui leurs sont attribués. Mention spéciale à Kathleen Quinlan qui est vraiment excellente dans son rôle !! 

Le scénario est un peu original on pourrait même dire qu’il est tiré par les cheveux et pourtant il tient la route à l’écran, la verse un peu dans le n’importe quoi en revanche, mais ça n’entache en rien la qualité du film.

Les effets spéciaux et les effets visuels sont plutôt bien réalisés, même si parfois on voit que ça fait très années 90, ça reste un travail tout à fait honorable et il y a ce petit côté vintage qui en fait toute la saveur justement.

La série du moment : Paper girls

Série Américaine
Première diffusion : 29 juillet 2022
Créateurs : Stephany Folsom
Acteurs :
Sofia Rosinsky : Mackenzie « Mac » Coyle
Camryn Jones : Tiffany Quilkin
Riley Lai Nelet : Erin Tieng
Fina Strazza : Karina J. « KJ » Brandman
Chaîne : Prime Video
Année de production : 2022
Durée : 44 min/episode
Genre : Science fiction
Ma note :  ★★★★☆

En 1988, au lendemain d’Halloween, Erin, Mac, Tiffany et KJ, livreuses de journaux, sont prises entre les feux croisés de voyageurs du temps. Propulsées en 2019, les jeunes filles vont alors tenter de retourner dans le passé pour sauver l’univers. Ce faisant, elle découvrent leurs devenirs en différentes années, tout en échappant à une faction des voyageurs du temps (l’ancienne Garde) et se faisant aider par l’autre (la SPF – Section de Protection du Futur – Underground).

C’est encore une super découverte de l’année 2022. La série commence de façon assez classique 4 distributrices de journaux dont leur tournée la nuit d’Halloween de l’année 1988 et rien ne va se passer comme prévu ! 

Erin la petite nouvelle, un peu timide sur les bords va se laisser emporter dans une incroyable aventure, ses 4 filles vont être confrontées à la mort un peu trop tôt et surtout à des situations paranormales qui vont bouleverser leur vie et les emmener plus loin qu’elles n’auraient bien voulu le faire.

Je crois que c’est maintenant de notoriété publique que le revival des années 80-90-2000 est hype depuis que Netflix a lancé la série Stranger Things. Et Paper girls surf un peu sur cette vague aussi, tout en mettant en scène tout le Girl Power que l’on peut proposer à notre époque.

J’ai vu le nom de Brad Pitt au générique comme producteur Exécutif et très franchement je ne suis pas étonnée, c’est un acteur qui sait reconnaître les scénarios de qualité. Je ne connais absolument pas les comics, donc je peux pas dire si c’est fidèle ou non …

La série du moment : Uncoupled

Série Américaine
Première diffusion : 29 juillet 2022
Créateurs : Jeffrey Richman, Darren Star
Acteurs :
Neil Patrick Harris : Michael Lawson
Tisha Campbell : Suzanne Prentiss
Emerson Brooks : Billy Burns
Brooks Ashmanskas : Stanley James
Chaîne : Netflix
Année de production : 2022
Durée : 27–31 min/episode
Genre : Comédie romantique
Ma note : ★★★★☆

Michael, agent immobilier à New York, vit depuis dix-sept ans un bonheur sans nuage avec Colin. Pour les cinquante ans de ce dernier, il prépare une fête surprise, mais Colin lui annonce alors qu’il a pris un appartement et ne veut plus vivre avec lui. Michael a d’abord du mal à admettre cette séparation inexpliquée. Puis, soutenu par ses amis Suzanne, Billy et Stanley, il va se lancer dans le monde des rencontres.

C’est une de mes séries favorites de cette année ^^

Je crois que la première fois qu’on voit à la TV des gays quadragénaires qui sont célibataires et surtout qui sont au centre de la série et non pas des personnages secondaires qui sont là pour meubler la série.

Si je vous dit Célibataire à New York City, vous me répondez … ? Sex and The City bien sûr c’est pour moi la version gay de la série iconique qui mettait Sarah Jessica Parker en scène. En même temps c’est Darren star le réalisateur qui avait déjà bossé pour S&TC donc on reconnaît tout de suite sa patte.

Je connais plus où moins les acteurs mais je n’ai jamais regarder les séries dans lesquelles ils jouaient avec attention et pourtant c’était assez sympa d’avoir des têtes connues.

Pour finir, je dirais que c’est une série dans la veine de Sex and The City et Younger, qui est légère et agréable à suivre.

Je vous poste ci-dessous la vidéo du trailer de la série ^^

Mon bullet journal de juillet 2022

Bonjour, Bonjour,

Nous sommes en juillet et il est temps de vous révéler mon thème du mois de juillet, un peu en mode Fourth of July (dans les couleurs et l’étoile).

Mes mood crackers sont les mêmes :

  • Lecture (Entre lire 2 pages ou 100 peut importe)
  • Film (Voir un film)
  • Série
  • Livre
  • Instagram (Pour voir combien de fois je poste de photos sur Instagram)
  • Pas de dépense
  • Au lit à 10h30 (J’essaye vraiment de respecter mes heures de sommeil)
  • Découvrir un titre / un album
  • Regarder 1 ou plusieurs vidéos Youtube
  • Lire 1 ou plusieurs articles/chroniques
  • Rangement (j’essaye de garder les choses organisés)
  • Démarrage d’une série
  • Démarrage d’un livre
  • Regles

Et voilà cet article est déjà terminé ^^

En vous souhaitant un bon mois de juillet et de bonnes vacances d’été !!

Mon bullet journal de juin 2022

Bonjour,

Nous sommes déjà en juin (oui, oui, déjà ça passe tellement vite !) Et pour moi, le mois de juin il est associé à la couleur verte et donc j’ai gaiement dégotté mon aquarelle verte ^^

Mes mood crackers sont les mêmes :

  • Lecture (Entre lire 2 pages ou 100 peut importe)
  • Film (Voir un film)
  • Série
  • Livre
  • Instagram (Pour voir combien de fois je poste de photos sur Instagram)
  • Pas de dépense
  • Au lit à 10h30 (J’essaye vraiment de respecter mes heures de sommeil)
  • Découvrir un titre / un album
  • Regarder 1 ou plusieurs vidéos Youtube
  • Lire 1 ou plusieurs articles/chroniques
  • Rangement (j’essaye de garder les choses organisés)
  • Démarrage d’une série
  • Démarrage d’un livre
  • Regles

Et voilà cet article est déjà terminé car le thème encore un fois assez simple ^^

Simplicité est mère de sureté :p